Distinguer les différents types de masques de protection

Il existe sur le marché de très nombreux types de masques de protection et il n’est pas toujours facile de savoir lequel choisir en fonction de ses besoins.

Masques médicaux, masques grands public, masques FFP, etc. Comment les reconnaître et quelles sont leurs spécificités ? Là est bien tout le problème.

Par ailleurs, la crise sanitaire du Corona Virus a entraîné une explosion de la demande de masque, prouvant ainsi que cet accessoire qui semblait uniquement réservé au personnel médical est aujourd’hui devenu un bien de première nécessité.

masque-protection-femme

Le port du masque est d’ailleurs devenu une obligation dans certaines activités du quotidien comme : l’utilisation des transports en commun, pour entrer dans certains commerces, ou encore, pour fréquenter certains espaces publics, entre autres.

Distinguer les différents types de masques de protection est donc bien devenu une nécessité, et c’est justement l’objet de cet article.

Focus.

Quels sont les différents modèles de masque de protection ?

Avant la crise du Corona Virus de cette année 2020, il existait seulement deux catégories de marques :

  • Les masques chirurgicaux
  • Les masques de protection

À cause du manque important de masques disponibles sur le territoire français et européen qu’a révélé la crise, de nouveaux masques ont fait leur apparition, comme les masques grand public ou les masques FFP à usage sanitaire.

Voici donc une description complète plus actuelle des différents masques que l’on peut aujourd’hui trouver sur le marché pour protéger les voies respiratoires et lutter contre la propagation des virus d’un individu à l’autre.

Le masque chirurgical ou masque anti-projection

Les masques chirurgicaux sont des masques à usage unique qui permettent d’éviter la projection de gouttelettes de salives ou de sécrétion provenant des voies aériennes (nez et bouche) pouvant contenir des agents viraux contagieux.

Ce type de masque permet de protéger principalement l’entourage d’un patient contagieux, et constitue un geste barrière psychologique efficace qui limite les contacts entre les mains et la bouche. À l’inverse, il ne protège pas totalement le porteur contre les virus présents en suspension dans l’air.

Un masque chirurgical a une durée de vie d’environ 4 heures.

Il existe 3 types de masques chirurgicaux :

  • Les masques chirurgicaux de type 1 : utilisés par les patients contagieux, leur efficacité de filtration bactérienne est de 95 % minimum.
  • Les masques chirurgicaux de type 2 : utilisés principalement par le personnel soignant, leur efficacité de filtration bactérienne est de 98 % minimum.
  • Les masques chirurgicaux de type 2R : utilisés majoritairement par le personnel soignant exerçant en EHPAD, par les pharmaciens, par les sages-femmes, etc. Leur efficacité de filtration bactérienne est également de 98 % minimum. En revanche, ce type de masque protège contre les projections, mais aussi contre les liquides.

Les masques FFP

Un masque de protection respiratoire individuelle de type FFP (« Filtering Facepiece Particles ») est un masque plus large qui couvre le nez, la bouche et le menton.

Ce type de masque offre une protection complète aussi bien pour le porteur que pour son entourage contre la projection ou l’inhalation de gouttelettes contaminées en suspension dans l’air.

À l’origine, les masques de type FFP étaient utilisés dans les secteurs industriels pour leur capacité à protéger les travailleurs contre l’inhalation de gaz, de fumées toxiques, ou de poussière.

Avec le besoin généralisé de masque de protection, les masques FFP sont aujourd’hui parmi les types de masques les plus recherchés pour leur capacité à filtrer les particules et les virus.

Il existe différents niveaux de protection en fonction du type de masque :

  • Le masque FFP 1 offre un taux de filtration de 80 % minimum et un taux de fuite totale vers l’intérieur de 22 % maximum.
  • Le masque FFP2 offre un taux de filtration de 94 % minimum et un taux de fuite totale vers l’intérieur de 8 % maximum.
  • Le masque FFP3 offre un taux de filtration de 99 % minimum et un taux de fuite totale vers l’intérieur de 2 % maximum.

En outre, les masques FFP existent en différents formats : à plis, coquille dure, ou à bec de canard.

Enfin, il existe aussi bien des masques FFP jetables dont la durée de vie est de 8 heures, que des masques réutilisables à cartouches de filtration interchangeables. Dans le second cas, on parle plutôt de masques FMP1, FMP2 et FMP3.

Le masque grand public ou alternatif à usage non-sanitaire

Cette dernière catégorie de masque représente uniquement un complément aux gestes barrières et aux consignes de distanciation sociale.

Ils respectent les normes sanitaires et permettent de contrer la propagation des virus en limitant la propagation de gouttelettes de salive contaminée.

Il existe aujourd’hui plusieurs types de masques grand public. Chaque type de masque dispose d’une durée de vie et d’un nombre limité d’utilisation. Il s’agit :

  • Du masque de protection à visée collective qui filtre au moins 70 % des particules et qui s’adresse principalement aux personnes ayant des contacts occasionnels avec d’autres individus, comme c’est le cas dans certains milieux professionnels.
  • Du masque de protection pour les professionnels en contact régulier avec le public qui filtre au moins 90 % des particules. C’est le type de masque fourni notamment aux caissières et aux forces de l’ordre.
  • Des masques en tissu : un masque alternatif réalisé selon les recommandations de l’AFNOR et qui permet de se protéger les uns les autres en constituant un geste barrière permettant de limiter la propagation du virus. Grâce à lui, la propagation dans l’air de gouttelettes de salives ou de sécrétions potentiellement contaminées est limitée.

Pour rappel :

Il est aujourd’hui possible de se procurer la majorité des masques de protection cités plus haut dans la plupart des commerces, des enseignes de grande distribution, des bureaux de tabac, des pharmacies et sur le web.

En revanche, les masques de types FFP2 restent prioritairement réservés aux professionnels de santé.

Le prix des masques de protection varie d’un modèle à l’autre (entre 2 et 5 euros pour les masques en tissu par exemple). Cependant, le prix des masques chirurgicaux est plafonné à 0.95 € TTC suite à une décision de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *