Construire sa véranda, les points à savoir avant de se lancer

Avoir une véranda, c’est le rêve de beaucoup de propriétaires ! Comme c’est une extension de la pièce à vivre, cet espace est l’endroit parfait pour créer son petit coin de paradis à la maison. Mais, avant de réaliser votre rêve, vous devrez considérer certains points en ce qui concerne l’aménagement de votre extérieur pour avoir une véranda qui vous ressemble. Dans ce mini guide, découvrez quels sont les points clés à retenir lorsque vous souhaitez vous faire construire votre véranda.

veranda-maison

Faire des plans avant de vous lancer dans le projet

Construire sa véranda demande peut-être plus de planification et de considération que, par exemple, une salle de bain intérieure puisque cet espace se retrouvera à l’extérieur de la maison. Elle changera l’architecture de votre maison ainsi que votre façade, du coup, vous aurez besoin de bien considérer le projet.

Déterminer la fonction de votre véranda

Vous souhaitez étendre votre pièce à vivre et vous souhaitez construire une véranda ? Vous trouvez que c’est une option pour optimiser votre consommation énergétique puisque les matériaux utilisés sont éco-énergétique ? Est-ce que vous souhaitez avoir une véranda pour accueillir des amis, pour manger le brunch du dimanche ou tout simplement pour donner du pep’s à votre architecture ? Tous autant des points à prendre en compte avant que vous ne vous lanciez dans l’aventure.

Se décider de l’emplacement idéal

Souvent, une taille de propriété limitée dicte l’endroit où une véranda pourra être construite. Cependant, si vous avez un grand espace extérieur, vous êtes libre de choisir l’emplacement de votre véranda. Quoiqu’il en soit, il est important de prendre en compte l’orientation de cet espace afin qu’il laisse entrer les rayons du soleil sans venir assombrir la lumière naturelle diffusée dans toute la maison. Prenez également en compte l’intimité que vous souhaitez avoir une fois que votre véranda fut construite. Est-ce qu’il n’existe pas de vis-à-vis avec le voisinage ? Comment vous pourrez remédier à cela si tel est le cas ?

Définir un budget avant de se jeter tête baissée

Lorsqu’il est question de rénovation, la première chose qui nous vienne à l’esprit c’est le budget ainsi que le coût des travaux. Parfois, cela peut devenir un véritable obstacle. C’est pourquoi, avant de casser les murs, pensez à demander le devis auprès de votre artisan ouvrier. Vous pourrez même demander deux ou trois devis afin de pouvoir les comparer et de faire jouer la concurrence. Prenez le compte le coût de la main d’œuvre mais aussi le prix des matériaux utilisés en fonction de vos besoins.

Considérez en même temps la taille de votre véranda ainsi que la difficulté des travaux puisque cela aura un impact important sur le devis final. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes alternatives pour réduire les frais éventuels. Toutefois, si vous pensez effectuer vos travaux vous-même alors que vous manquiez d’expériences, cela peut revenir encore beaucoup plus cher que de faire appel à un artisan.

Choisir les matériaux utilisés dans la construction

Il est important de savoir qu’actuellement vous aurez l’embarras du choix parmi les matériaux de construction proposés sur le marché pour la construction de votre véranda. Bois, PVC, alu et composite s’offrent à vous pour que vous choisissez celui qui s’adaptera le plus à vos envies. Même si le bois reste le matériau le plus prisé, il faut noter que les matériaux dites nouvelle génération gagnent de plus en plus de terrain. En effet, le bois résiste parfaitement aux intempéries et vous pouvez choisir entre le cèdre, le cyprès ou encore le séquoia. Néanmoins, privilégiez un bois qui traité et qui comporte des agents de conservation.

L’alu et le PVC sont aussi reconnus pour leur excellente longévité et ils se marient parfaitement avec n’importe quel style architectural. Le must c’est que vous pouvez personnaliser leur modèle mais aussi leur couleur à votre guise. Pour ce qui est du coût, ils les remportent sur les autres matières et cela grâce à un excellent rapport qualité/prix. Il est conseillé de faire le tour auprès des magasins pour trouver des offres les plus abordables. Vous éviterez ainsi de payer deux fois plus cher un article qui ne coûte que quelques dizaines d’euros chez le concurrent.

Pour les plus écolos d’entre nous, ils peuvent opter pour les fibres de bois, le plastique recyclé ou encore le composite. Cela est une excellente alternative pour réaliser son rêve tout en pensant à l’environnement. Alors, à vous de choisir le matériau qui s’adaptera le plus à vos besoins. Mis à part le choix des matériaux pour les cadres, vous devrez aussi penser au vitrage. Pour que votre véranda ne soit pas une source de déperdition de chaleur pendant les périodes hivernales, pensez à miser sur des vitrages parfaitement isolants. L’isolation ne concerne pas uniquement le milieu thermique, mais aussi phonique. Et pour éviter toute tentative d’effraction, misez aussi sur des vitrages résistants aux chocs.

Considérer la taille et la forme de la véranda

La taille dépendra de l’emplacement de votre véranda et de votre budget. Si vous avez un petit espace, certainement vous aurez une petite terrasse au final. De même, si vous avez un petit budget, la taille de votre terrasse sera aussi petite. Par contre, si vous avez un espace assez grand, vous pourrez laisser libre court à vos envies, à condition bien sûr d’avoir le budget adapté !

La forme de votre véranda peut être dictée par la conception de votre maison. Imposer une plate-forme arrondie et incurvée avec des balustrades sculptées à une maison linéaire moderne du milieu du siècle pourrait être un véritable faux pas en matière de design. Suivez les lignes, les proportions et l’architecture de votre maison afin que le prolongement ait l’air le plus naturel possible. Vous pourrez ainsi profiter d’une transition en douceur de l’intérieur vers l’extérieur.

En plus d’être une pièce extérieure fonctionnelle, une véranda bien conçue doit rehausser la beauté de votre maison. Ainsi, prenez en compte que la forme de celle-ci s’harmonise parfaitement avec l’architecture de votre maison et qu’elle soit parfaitement coordonnée avec la conception du paysage environnant.

Connaître la réglementation concernant les rénovations dans votre commune

Outre les points mentionnés ci-dessus, vous devrez aussi vous renseigner sur les règles d’urbanisme qui s’appliquent dans votre commune avant de vous lancer dans les travaux de construction de votre véranda. Pour ce faire, vous pourrez consulter le Plan Local d’Urbanisme de votre commune. Cela vous évitera d’effectuer des travaux et des rénovations non autorisés au risque de payer une amende.

Dans le cas où la véranda que vous souhaitez construire ne dépasse pas les 40m², et que la surface habitable de votre maison se trouve en dessous de 170m², vous n’aurez besoin que d’une simple autorisation pour effectuer les travaux. Cela vous fera gagner du temps pour commencer votre chantier.

Cependant, si la construction dépasse les 40m² et que votre habitation est supérieure à 170m², vous devrez déposer un permis de construire auprès de votre Mairie. A noter que la plupart des constructeurs prennent en charge du dépôt de permis de construire, ce qui vous évitera les paperasses administratifs si vous n’avez pas le temps. Qui plus est, ils vous offrent la garantie décennale vous permettant de bénéficier d’une réparation gratuite en cas de vice ou de problème lié à la construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *