Acheter un climatiseur mobile : le guide à suivre

Se sentir bien chez soi passe par une bonne climatisation. Cependant, choisir un climatiseur mobile adapté à ses besoins ainsi qu’à son habitat n’est pas chose facile. Entre climatiseur mobile monobloc et climatiseur mobile split, on a du mal à s’y retrouver. Pour ne pas oublier les points importants sur lesquels il faut vraiment se focaliser, voici votre guide.

Quels sont les différents types de climatiseur mobile?

Le climatiseur mobile split

Cet appareil possède deux blocs distincts. Le premier bloc est disposé en intérieur pour assurer le rafraîchissement de l’air. Le second, placé à l’extérieur, permet la compression, la condensation et l’évacuation de l’air chaud.

Ce second bloc sera donc à placer sous une fenêtre. Les deux blocs sont reliés par deux gaines.

Cette différenciation en deux blocs offre deux gros avantages : la légèreté du bloc en intérieur (celui qui sera à déplacer dans la pièce) et un meilleur confort sonore.

Le fait que le bloc de compression et de condensation soit situé à l’extérieur réduit considérablement les bruits gênants du climatiseur mobile.

Le climatiseur mobile monobloc à tuyau unique

Contrairement au modèle split, le monobloc contient tout le système de réfrigération et de ventilation dans un seul bloc.

Côté pratique, il est plus facile à installer puisqu’il vous suffira de trouver un emplacement sur le rebord de votre fenêtre pour évacuer l’air chaud à l’aide d’un tuyau.

Le tuyau fait environ 15cm de diamètre. Son principal inconvénient reste qu’il est plutôt bruyant par rapport au modèle split.

Le climatiseur mobile monobloc à deux tuyaux

Ce modèle reprend les mêmes principes de fonctionnement que le climatiseur mobile monobloc à tuyau unique, mais cette fois avec deux tuyaux.

Il a l’avantage de prélever l’air extérieur avec le premier tuyau et de rejeter l’air chaud avec le second tuyau. Cela vous permet d’avoir l’air renouvelé dans votre pièce. Les tuyaux seront aussi placés sur le rebord d’une fenêtre.

Pour avoir plus de détails sur ces différents modèles, vous pouvez consulter monclimatiseurmobile.com.

Quelle puissance pour quelle surface choisir ?

Le choix de la puissance se calcule essentiellement à partir de la surface que vous voulez rafraîchir.

Pour que votre climatiseur mobile soit le plus efficace possible, sans pour autant vous faire dépenser une fortune en facture d’électricité, il est important d’estimer la juste valeur pour la puissance.

Comptez 100W par m², soit 4000W pour rafraîchir une pièce de 40m², par exemple.

Quant à la consommation en énergie, optez pour les appareils cotés A+++. Ce sont les moins énergivores.

Quelles sont les options vraiment utiles ?

Programmation

La programmation est en option mais ce n’est pas négligeable. Cela vous permet d’économiser beaucoup d’énergie en restant au frais le temps qu’il faudra, sans plus.

Si vous souhaitez que le climatiseur fonctionne pendant votre sommeil, il est préférable de le programmer. Il ne fonctionnera pas toute la nuit, mais vous ne serez pas obligé de vous réveiller pour l’éteindre.

Déshumidificateur

Certains modèles vous proposent aussi de déshumidifier votre pièce. Cela vous évitera d’acheter un appareil en plus pour remplir cette unique fonction.

Option Silence

Sachez qu’un climatiseur mobile monobloc peut faire beaucoup de bruit. Pour éviter la nuisance sonore, qui peut atteindre jusqu’à 65db (équivalent de l’ambiance qu’on entend dans un centre commercial).

Vous pouvez opter pour l’option silence ou le mode nuit. Il réduit progressivement la puissance de votre climatiseur mobile jusqu’à atteindre les 20db.

Télécommande

Futile diraient certains. Mais elle le sera moins lorsque vous aurez envie de modifier la température de votre pièce alors que vous êtes déjà confortablement installé dans votre fauteuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *